Appelez-nous au:  +223 78 61 26 65 / | infos@koolfarmer.net

Agriculture Ecologique et Biologique : Le Mali lance sa plateforme Nationale!

A travers un atelier qu’il a organisé le mardi 25 mars dernier au CICB, le ministère du Développement  Rural  a  procédé au lancement de la plateforme nationale d’agriculture écologique et biologique (AEB) au Mali. Cet atelier qui  s’est tenu sous la présidence de Dr Bocary Treta, ministre du Développement Rural  avait pour  but  principal,  la création de la plateforme nationale d’AEB et la mise en place des divers organes de coordination et de gestion du projet-pilote d’Agriculture Ecologique et Biologique au Mali pour la période 2014-2018.

L’agriculture conventionnelle basée sur l’utilisation intensive de produits chimiques de synthèse a montré ses limites au regard de ses effets pervers sur l’environnement, la diversité biologique, la santé humaine et animale. Le rapport EISTAD (Evaluation internationale de sciences et des technologies agricoles au service du développement) expose des effets néfastes de l’agriculture conventionnelle et affirme son incapacité à nourrir la planète.

C’est face à cette situation  que  l’agriculture biologique a été introduite en Afrique et dans la sous- région Ouest-africaine dans les années 1990 et 2000. Essentiellement par les réseaux d’ONG et quelques entreprises privées. Malgré les résultats encourageants obtenus, la portée de l’agriculture biologique et écologique reste limitée et représente encore moins de 1% de la production conventionnelle

Le président de l’APCAM Bakary Togola s’est dit très heureux de cette initiative au Mali. Selon lui, la réussite de ce projet dépend de tout un chacun, pas seulement ceux qui sont concernés.

A l’en croire, dans un pays où il n y a pas d’agriculture, il n y a pas de développement.

« Si on arrive à couvrir tout le territoire malien avec la nourriture, cela diminuera le taux de pauvreté. L’agriculture est indispensable pour  le développement d’un pays. Donc, en tant que président des agriculteurs du Mali,  je lance un appel à tous les dirigeants ainsi qu’à la population  afin qu’ils nous aident pour la bonne réussite de ce projet », a-t-il conclu.

Pour sa part, le ministre Bocary Téreta indiquera que l’initiative vise à institutionnaliser  les principes de l’agriculture biologique et écologique dans les politiques et programmes de développement agricoles des pays d’ici 2020.

Pour lui,  la coopération Suisse pour le Développement (DDC) et la Société Suédoise pour la Conservation de la Nature(SSCN) se sont engagées à soutenir des projets-pilotes de mise en œuvre de l’initiative AEB dans huit pays que sont le Mali, le Bénin, le Sénégal et le Nigeria en Afrique de l’Ouest. Et  le Kenya, l’Uganda, la Tanzanie, et l’Ethiopie, en Afrique de l’Est. Après les études de référence conduites dans les divers pays en 2012 et 2013, la phase opérationnelle du projet financé par la DDC démarre en 2014 pour une durée de cinq ans.

Cet atelier a pour objectifs de présenter le projet initiative AEB approuvé et la contribution de SDC 2014-2018, de clarifier  et spécifier le rôle de l’Initiative- AEB comme une stratégie permettant d’intégrer le concept AEB comme pratiques agricoles s‘appuyant sur le potentiel de la nature dans les systèmes nationaux de production agricole du Mali. Mais aussi, de présenter le cadre de gestion et de coordination de l’initiative AEB (projet 2014-2018), de créer et lancer la plateforme nationale de l’AEB ainsi que les organes de coordination et de gestion au niveau national  à savoir : le comité de pilotage du projet AEB, le choix, la confirmation de l’organisation leader, le choix des partenaires d’exécution thématique par pilier.

   Aoua Traoré

31 mai 2019

0 responses on "Agriculture Ecologique et Biologique : Le Mali lance sa plateforme Nationale!"

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©Koolfarmer 2019. Tous droits réservés.

Setup Menus in Admin Panel